Devenir maman, rester femme

Publié le par Claire Delune

Devenir maman, rester femme

Depuis 11 mois maintenant, ma vie tourne autour d'une petite poupée haute comme 3 pommes. Un être exigeant qui monopolise une grande partie de mon temps et de mon attention, parce que j'ai décidé que ses besoins passaient avant tout le reste.

A la veille (quasiment) de son premier anniversaire, je jette un regard en arrière et je réalise une chose. Le jour où je suis devenue maman, la femme que j'étais a disparu. Enfin, plutôt, s'est effacée. La nana qui aimait le maquillage, les fringues, qui se faisait les ongles 3 fois par semaines, qui passait du temps à bichonner son homme et qui avait un intérieur rangé et propre a fait la place à une maman qui ne suit plus que la mode pour bébé, n'a plus verni ses ongles depuis presque 2 ans, a un appart en bazar et délaisse son chéri.

Je ne suis pas forcément fière de ce constat, notamment en ce qui concerne mon couple. Aujourd'hui, je commence tout juste à avoir à nouveau envie de penser un peu à moi, de me réaménager un peu de temps et d'espace pour mes futilités, de passer des moments complices et calins avec l'Homme.

Soyons honnête. Ce n'est pas facile. Gérer le boulot, le bébé, la maison, l'Homme, le chat et trouver encore du temps pour soi demande énormément d'organisation. Je ne suis pas encore au point là-dessus. En ce moment je réfléchis beaucoup à la façon d'optimiser mon temps, d'accorder à chacun les moments et l'attention nécessaire, tout en évitant la surchauffe.

Petit à petit, j'ai à nouveau envie de prendre davantage soin de moi, retrouver celle que j'étais, aussi bien physiquement que mentalement. Mais le chemin est encore long.

La maternité a laissé des marques sur mon corps qui mettront du temps à s'effacer. Clairement, faire les magasins quand les seuls jeans dans lesquels on se sent bien sont les jeans de grossesse, ce n'est pas vraiment ce qu'il y a de mieux pour le moral.

Se retrouver pour des moments calins quand on n'aime pas son image, son corps, quand on est encore un peu douloureuse, ce n'est pas facile non plus. Consacrer du temps à celui qui avant était le numéro 1 quand on a qu'une envie c'est de dormir, encore moins évident. Quand on devient parents, on comprend pourquoi certains couples explosent à la naissance d'un enfant.

Mais aujourd'hui, maintenant que j'en prend conscience, j'ai envie de changement. Envie d'optimiser ma maison et mon ménage pour avoir plus de temps avec l'Homme une fois que Rosalie est au lit. Envie de me refaire une manucurie, de me réabonner à Cosmo. Envie de redevenir une femme tout en restant la maman poule que je ne pourrais jamais m'empêcher d'être.

Publié dans Blabla, Maman, Féminité

Commenter cet article

Cynthia 11/10/2015 17:17

Se faire de l'argent facilement c’est faisable. De manière parfaitement légale et intéressante. Devenez présentatrice à domicile et vendez notre lingerie fine française de qualité. A retrouver au plus vite sur : http://www.fan-lingerie.com.